De bons tuyaux pour améliorer votre environnement de travail

De bons tuyaux pour améliorer votre environnement de travail

Les outils pneumatiques sont encore la norme en 2020. Un bon outil bien alimenté facilitera le travail du technicien. Mais qu’en est-il si le réseau d’air comprimé n’est pas à la hauteur? Les outils de qualité coûtent chers. Il est donc important de consacrer le temps, l’énergie et le budget nécessaires pour l’alimentation en air comprimé de l’atelier.

QUELQUES RÈGLES DE BONNE CONCEPTION

Le réseau d’air comprimé commence par le compresseur. On voit plus souvent qu’auparavant des compresseurs à vis remplacer des compresseurs à pistons. Mais ce qui compte surtout c’est d’avoir la capacité pour fournir assez d’air pour l’ensemble des outils fonctionnant simultanément. C’est un critère qui devrait vous interpeller lorsque certains travailleurs se plaignent d’une perte d’efficacité de leur outillage. La capacité devrait égaler ou dépasser de 30 % la consommation totale des outils en fonction en même temps. Ce n’est pas le compresseur qui se voit le plus dans l’atelier, car il est souvent à l’écart pour en réduire le bruit. On voit plutôt les conduites d’air comprimé. Elles donnent une idée de la performance du réseau. Des conduites reliées entre elles dans un réseau en boucle offrent l’avantage de distribuer une pression plus homogène à chacun des postes desservis par rapport à celles d’un réseau dit en pieuvre.

DIMENSIONNEMENT DES CONDUITES

Un dimensionnement inadéquat des conduites d’air comprimé amène une baisse de performance de l’outillage. Ainsi des conduites de diamètre insuffisant ou de longueur excessive entraînent une pression dynamique insuffisante. Cette pression que l’on peut mesurer lorsque l’outil est en fonction doit être au moins égale à 90 % de la pression statique mesurée lorsque l’outil ne fonctionne pas. Si la chute de pression est plus importante, l’outil sera beaucoup moins efficace. Les travailleurs seront donc exposés plus longtemps au bruit et aux vibrations.

LES BOYAUX FLEXIBLES ET LES RACCORDS

Des boyaux ou des raccords trop petits peuvent vous faire perdre les bénéfices d’un bon réseau d’air comprimé. Le diamètre des boyaux ne devrait pas être inférieur à celui recommandé par le fabricant de l’outillage (vérifier dans le manuel de l’utilisateur) ou à 50 % du diamètre de la conduite fixe sur laquelle il est branché. Pour les raccords, il est préférable d’investir dans des équipements présentant le moins de restriction possible à la circulation de l’air comprimé, en choisissant des raccords à débit élevé et à faible perte de pression. Il faut éviter par exemple d’installer un raccord ou un réducteur de pression de 1/4 po sur un boyau de 5/16 po, car il y aura une chute de pression importante, surtout avec les outils qui requièrent un grand débit.

UN DERNIER TUYAU?

Suspendez tout ce qui traîne au sol. Cela vaut aussi pour les flexibles pneumatiques. En plus d’être prescrit par règlement (Règlement sur la santé et la sécurité du travail, art. 238), vous diminuerez les risques de chute!


10 consignes utiles avec l’air comprimé

  1. Ne jamais utiliser de l’air comprimé pour se dépoussiérer.
  2. Ne jamais utiliser de l’air comprimé à plus de 30 lb/po2 pour dépoussiérer une machine ou un équipement.
  3. Sélectionner des soufflettes moins bruyantes pour ces opérations.
  4. Porter les équipements de protection individuelle requis, incluant les protecteurs auditifs.
  5. Utiliser seulement des flexibles, des raccords et des collets de serrage conformes pour l’utilisation d’air comprimé (et sa pression de service).
  6. Les flexibles d’un demi-pouce de diamètre devraient être munis d’une valve de sectionnement à leur branchement au réseau.
  7. Utiliser des enrouleurs pour éviter le risque de trébucher et conserver les flexibles en bon état.
  8. Faire une vérification visuelle périodique des équipements.
  9. Réaliser un test de pression dynamique pour vérifier l’efficacité du réseau.
  10. Suivre un calendrier d’entretien préventif des équipements concernés.

 

voir aussi

LE COMPRESSEUR, UNE SOURCE DE BRUIT À CONTRÔLER


L’AIR COMPRIMÉ : DU COMPRESSEUR À L’OUTIL

 

Retour à la liste des nouvelles