L’entretien préventif : un secret bien gardé

L’entretien préventif : un secret bien gardé

En plus d’augmenter la sécurité des équipements, l’entretien préventif est le secret de leur longévité.

L’entretien préventif permet de :

  • diminuer les risques d’accidents dus au fonctionnement des appareils;
  • planifier l’entretien dans les périodes creuses;
  • diminuer les coûts reliés à un bris inopiné;
  • augmenter la durée de vie des équipements.

Bref, c’est exactement comme pour l’automobile : un bon programme d’entretien préventif vous évitera de tomber en panne au milieu de nulle part.

Comment mettre en place l’entretien préventif sans perdre la tête

Comment manger un éléphant? Une tranche à la fois et surtout en prenant son temps! Il en va de même pour un programme d’entretien préventif. Pour y arriver, il faut y aller méthodiquement et graduellement pour optimiser les résultats de ce programme. Voici donc les étapes essentielles pour implanter avec succès votre programme d’entretien préventif.

1. Faites l'inventaire des équipements

Commencez par dresser une liste des équipements, département par département. Ensuite, dans chaque département, identifiez les équipements les plus à risque afin de commencer votre programme par ces équipements. Pour rester dans la limite de vos moyens, commencez par choisir les équipements utilisés les plus fréquemment ou ceux pouvant occasionner des accidents graves.

2. Préparez le calendrier des tâches d'entretien à l'aide de la fiche d'entretien préventif

Pour les équipements jugés critiques, vous devez identifier les tâches d’entretien requises et leur fréquence. Pour ce faire, référez-vous aux manuels des fabricants et consultez les utilisateurs. Vous pourrez ainsi préparer une fiche d’entretien préventif propre à chacun de vos équipements.

3. Planifiez les activités et attribuez les tâches

Regrouper les activités au sein des opérations un peu comme si vous étiez votre meilleur client! Un système bien apprécié consiste à utiliser les bons de travail.

En effet, vous pourriez utiliser le système des bons de travail à votre profit. Chaque équipement pouvant être vu comme un véhicule client vous pourrez ainsi vous faire des rappels et surtout faire le suivi des entretiens. En agissant ainsi, il est plus facile de planifier les activités pour chaque semaine et aussi de s’assurer que les techniciens ont le temps nécessaire pour les réaliser.

4. Faites le suivi annuel

Il est avantageux de réviser périodiquement votre programme pour l’optimiser. Ainsi, vous constaterez peut-être que certaines fréquences d’entretien doivent être augmentées ou que certains entretiens majeurs gagneraient à être effectués à d’autres moments.

5. Ajoutez graduellement de nouveaux équipements

Fort de votre expérience, ajoutez quelques nouveaux équipements chaque année. Vous construirez ainsi au fil des ans, un programme d’entretien préventif complet, lequel vous aidera à diminuer les coûts, à augmenter la durée de vie de vos équipements, et surtout à diminuer les risques d’accidents du travail.

Pour optimiser les résultats de ce programme, il faut y aller méthodiquement et graduellement.

Des nouvelles fiches d'entretien et une nouvelle causerie pour vous aider

Nous avons révisé et simplifié notre approche de l’entretien préventif. Procurez-vous nos nouvelles fiches disponibles ici. Venez en discuter en vous inscrivant à notre toute nouvelle causerie.

 

voir aussi

PONTS ÉLÉVATEURS : PLANIFIER LA VENUE DU RÉPARATEUR


LES PONTS ÉLÉVATEURS : DES ARTICULATIONS À SURVEILLER


LES PONTS ÉLÉVATEURS EN CISEAU... MERVEILLEUX... MAIS ATTENTION !


BIEN PLANIFIER L’ACHAT ET L’INSTALLATION D’UN PONT ÉLÉVATEUR !


PONTS ÉLÉVATEURS : CHOIX ET INSTALLATIONS. CINQ PIÈGES À ÉVITER !


 

 

Retour à la liste des nouvelles