Le bruit : Virage important de la réglementation québécoise

Actualités - Image d'intro
Le 6 novembre dernier était déposé un projet de règlement pour modifier la section XV du Règlement sur la santé et la sécurité du travail portant sur le bruit. Le but visé est de voir diminuer les nouveaux cas de surdité professionnelle par une réduction de l’exposition au bruit.

Le projet de règlement propose d’abaisser la limite de 90 dB(A) à 85 dB(A) en moyenne pour 8 heures, et de modifier la façon de calculer l’exposition. Si le règlement est adopté en 2020, les changements pourront entrer en vigueur en 2022.

 

Qu'est-ce que ça change pour les entreprises?

Selon le projet de règlement, toutes les entreprises devraient aux 5 ans :

  1. Évaluer les situations de travail où il y a risque de dépasser la valeur limite d’exposition.
  2. Déterminer des moyens raisonnables de réduire l’exposition et les mettre en œuvre.
  3. Mesurer l’exposition des travailleurs, s’il n’y a pas de moyen raisonnable ou s’ils sont insuffisants pour respecter la limite.

 

Présentement, seuls les établissements qui emploient plus de 50 travailleurs sont tenus de mesurer l’exposition lorsqu’il y a un risque de dépassement de la valeur limite.

La limite de 85 dB(A) est en vigueur depuis plusieurs années dans les autres provinces canadiennes et en Europe. Au Québec, par souci de suivre les meilleures pratiques, un grand nombre d’entreprises de divers secteurs appliquent déjà cette limite.

Auto Prévention est déjà au travail pour vous accompagner dans la transition. Nous offrons de la formation et nous sommes là pour vous conseiller sur la réduction du bruit à la source. Parlez-en à votre conseiller.

 

Comment réduire l'exposition au bruit?


  1. À la source, en choisissant des équipements moins bruyants.
  2. En enfermant les équipements bruyants comme les compresseurs dans une pièce fermée et insonorisée pour réduire la propagation du bruit.
  3. En isolant les postes de travail bruyants.
  4. En réduisant la durée d’exposition aux situations les plus bruyantes.

 

Protecteurs auditifs


Porter des bouchons ou des coquilles peut contribuer à atténuer l’exposition au bruit sous la limite permise. Le projet de règlement prévoit que l’utilisation de protecteurs auditifs devrait nécessairement être accompagnée d’une formation théorique et pratique portant sur

  1. La sélection
  2. L’ajustement
  3. L’entretien des protecteurs auditifs

Le bruit : Virage important de la réglementation québécoise

 

Retour à la liste des nouvelles