Le déneigement : un sujet glissant à bien encadrer

Le déneigement : un sujet glissant à bien encadrer

En 2018, une caissière d’une station-service de Laval se trouvait dans une des voies de circulation de véhicules de son établissement. Au même moment, une chargeuse comme celle-ci effectuait du déneigement et a reculé dans la même voie que la travailleuse. Cette dernière a alors été mortellement écrasée par la chargeuse. L’enquête a permis de conclure que c’est la gestion de la circulation des travailleurs lors des opérations de déneigement qui a fait défaut.


L’hiver comporte son lot de risques en matière de santé et de sécurité au travail. La cohabitation piéton – machinerie lourde entraîne des accidents trop souvent fatals : poids et angles morts des véhicules de déneigement, conditions météorologiques difficiles, surface glissante, visibilité presque nulle, etc. Que vous fassiez vous-même vos travaux de déneigement ou que vous les donniez en sous-traitance, les règles demeurent les mêmes. Selon la loi, vous devez  prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique des travailleurs (LSST, art. 51). Plusieurs rapports d’enquête de la CNESST révèlent que la plupart des accidents lors du déneigement sont düs à une gestion déficiente de la circulation. Comment les éviter?

Désignez d’abord un responsable du déneigement qui s’occupera non seulement de coordonner les travaux, mais aussi de s’assurer que tout est fait de façon sécuritaire et selon vos mesures de prévention

1. ANALYSEZ LES RISQUES


Vous devez vous poser les bonnes questions selon l’environnement et les facteurs qui représentent un risque potentiel d’accident. Par exemple, les voies sont-elles partagées? Y a-t-il un risque élevé de présence de travailleurs? Y a-t-il des angles morts? Quel type de machinerie sera utilisée, à quelle fréquence, à quelle heure?

2. ÉVITEZ QUE LES TRAVAILLEURS ET LES VÉHICULES NE SE RETROUVENT DANS LA MÊME ZONE EN MÊME TEMPS

Pour éviter les conflits, favorisez dans la mesure  du possible le déneigement de nuit ou très
tôt le matin avant la rentrée des travailleurs et des clients. Vous pouvez délimiter et identifier les zones
de circulation piétonnières lors des travaux de déneigement, et vous assurer que ces zones sont bien dégagées en tout temps. Les zones de circulation piétonnières  oivent être bien définies aux yeux de
l’opérateur, qui doit rester vigilant et alerte aux risques présents dans la cour ou dans le stationnement.

  • Assurez-vous que les véhicules sont facilement visibles, munis notamment  d’un avertisseur de recul et des gyrophares autorisés pour ce type de machinerie. Exigez-les de votre sous-traitant!
  • Définissez les zones de circulation Et surtout, limitez le passage des clients à certaines zones bien définies.
  • Assurez-vous que les trottoirs et les portes de sortie, incluant les sorties de secours et les escaliers d’urgence, sont bien dégagés en tout temps.

3. COMMUNIQUEZ LES MESURES DE PRÉVENTION AUX SOUSTRAITANTS ET À TOUS LES TRAVAILLEURS

Une fois les règles définies, il faut les communiquer à tous incluant les intervenants externes.

• Informez clairement le déneigeur de vos règles de sécurité. Nous vous recommandons
même de les inscrire au contrat de déneigement en plus d’en faire des rappels réguliers.
• Organisez des dialogues de sécurité avec les travailleurs et les sous-traitants. Sensibilisez-les aux dangers et aux angles morts de la machinerie lourde. N’hésitez pas à les impliquer et à discuter des mesures de prévention associées comme le port du dossard et la délimitation des allées de circulation. Les travailleurs doivent travailler de concert avec l’employeur afin d’identifier les risques et mettre en place des mesures
pour les éliminer ou les contrôler.
• En tant que piétons, assurez-vous aussi d’être visibles en tout temps. Le port du dossard est primordial.

4. ASSUREZ-VOUS DE LA MISE EN APPLICATION PAR TOUS LES TRAVAILLEURS


Faites des suivis réguliers tout au long de la saison tant avec vos employés que les sous-traitants. Vérifiez si les activités de déneigement sont sécuritaires et si les gens appliquent les mesures de prévention. Prenez le temps nécessaire tout au long de la saison pour discuter du sujet avec les sous-traitants ainsi qu’avec le personnel pour voir comment améliorer la sécurité du déneigement.

 


« Prenez le temps tout au long de l'hiver pour discuter avec les sous-traitants
et le personnel et voir comment améliorer la sécurité du déneigement. »


 

voir aussi

DANS LE SECTEUR DES SERVICES AUTOMOBILES, 1 ACCIDENT SUR 6 EST UNE CHUTE


PELLETER, PLUS EXIGEANT QU’UN MARATHON!


LES ESSAIS ROUTIERS, ÇA MANGE QUOI EN HIVER?


DES PLANCHERS SOUS SURVEILLANCE POUR ÉVITER DE GLISSER ET DE TRÉBUCHER


DÉNEIGEMENT, CHUTES ET BLESSURES


GLISSER OU TRÉBUCHER… SEREZ-VOUS LE PROCHAIN ?


 

Retour à la liste des nouvelles