Le support à roue vous connaissez ?

Le support à roue vous connaissez ?

Vos tâches de réparation mécanique impliquent souvent de retirer les roues et de les déposer au sol ? Voici un accessoire qui réduira grandement vos efforts musculaires. Le support à roue s'installe sur les bras pivotants d'un pont élévateur et permet d'y accrocher la roue, évitant ainsi le soulèvement complet à partir du sol.

Le métier a beaucoup changé depuis l’obligation des pneus l’hiver. Les techniciens en mécanique sont maintenant sollicités de façon intensive. Il en résulte inconfort, fatigue, douleurs et accidents de travail.

Pour contrer ces risques d’accident, Robert Leduc, mécanicien d’expérience chez West Island Ford Lincoln, a acheté des supports à roue. Le directeur du service a trouvé cet équipement tellement efficace pour protéger le dos des techniciens, qu’il en a équipé tous les ponts élévateurs de son atelier mécanique.

Ci-dessus, se trouve un exemple de support de roue. Références disponibles sur cette page.


42% DES ACCIDENTS DE TRAVAIL dans le secteur des services automobiles TOUCHENT LE DOS (incluant le cou et les épaules), ces lésions représentent 47% du total du coût des indemnisations de tous les accidents répertoriés à la CNESST en 2019.


M. Leduc a innové, il utilise l’équipement pour monter les roues à bonne hauteur sans effort. Il peut alors prendre la roue sur le support pour la positionner sur le moyeu de l’automobile. Il sauve ainsi 4 soulèvements de roues à partir du sol.


Un changement de roues sur une automobile exige plusieurs mouvements du corps. Les soulèvements sont les plus critiques, car ils nécessitent un effort à cause de l'ampleur du mouvement. Pour effectuer cette tâche, on compte au minimum 12 soulèvements, soit ceux associés à la machine à pneu, la machine à balancer et le positionnement des roues sur le véhicule. Si vous faites 8 changements de pneus par jour, ça signifie plus de 100 soulèvements dans une seule journée de travail.


Étapes en images de l'utilisation du support à roue


« Je ne m’en passerais plus ! Ça fait une énorme différence sur mon niveau de fatigue en fin de journée. » témoignage de Robert Leduc, technicien en mécanique chez Ford Lincoln du West-Island.


 

Pour éviter les accidents au dos ou la fatigue accumulée pendant la saison forte, varier les techniques dans votre journée de travail est une bonne stratégie. Cela vous évitera de sur-solliciter les mêmes muscles. Le support à roue est un excellent équipement pour y parvenir.


« C’est important pour nous de protéger le dos des travailleurs. On n’a pas les moyens de perdre un technicien dans la saison du pneu. Les supports à roue, c’est un investissement ! » Jonathan Choquette, directeur du service.


L’entreprise a aussi acheté des lève-roues mobiles pour réduire les contraintes au niveau du dos. Ils peuvent être utilisés aux machines à pneus et à balancer, ainsi que sur les ponts élévateurs à plateforme ou à ciseaux sur lesquels il peut cependant être difficile d’aller porter la roue sur le véhicule car le dos est en flexion vers l’avant.

 

Abonnez-vous à la revue 
Auto Prévention pour ne rien manquer.

Je m'abonne

voir aussi

VENIR À BOUT DES CHARGES LOURDES


L'ERGONOMIE, C'EST RENTABLE!


DITES ADIEU AUX MAUX DE DOS!

 

Retour à la liste des nouvelles

Articles liés