Les lunettes à temps plein, est-ce possible?

Actualités - Image d'intro
Le port des lunettes de protection à temps plein est souvent une question épineuse dans les ateliers de réparation. Avec la plus grande volonté au départ, plusieurs gestionnaires abandonnent devant les difficultés d’un tel changement.

La question qui tue

Vos employés portent-ils leurs lunettes de protection? OUI, vous répondra fièrement Mme Monique Pilote, gestionnaire chez Longueuil Toyota. Mais ce n’est pas sans effort et sans grincement de dents que ce résultat a été atteint. Au début, cela semblait si simple. De toute évidence, cette mesure visait la protection du travailleur et on s’attendait à ce qu’elle soit respectée naturellement puisqu’elle concerne l’individu lui-même et son bien-être. Malheureusement, toutes les raisons sont bonnes pour ne pas se conformer.

 

Un CSS actif

C’est grâce au travail continu du comité de santé et de sécurité (CSS) que ça a fonctionné. D'abord, il y a eu le choix de lunettes régulières et par la suite, la direction a choisi d’offrir des lunettes de prescription à tous les travailleurs, qu’il y ait ou non correction.

Cette décision a été prise à la suite des nombreux commentaires reçus sur le manque de confort des lunettes régulières : « Ça me fait mal au nez. », « Ça me blesse les oreilles. », « Je vois mal. », etc. Donc, chacun a eu la possibilité de faire le choix et l’ajustement de son équipement par un professionnel. Quand même, pour une personne qui n’a pas de correction de la vue, cela demande un effort pour s’habituer à les porter. À force de le dire, de faire des rappels verbaux sur le port des lunettes, cela a fini par s’ancrer dans les habitudes. Il a fallu de la persévérance et de la constance pour enfin dire : mission accomplie! Aujourd’hui, il est rare de voir une personne dans l’atelier sans protection.

 

Une récompense inattendue

Mme Pilote a eu l’idée de souligner cette grande réussite par un tirage auprès des travailleurs portant leur protection lors d’une visite surprise dans l’atelier. Elle a alors remis des certificats-cadeaux d’essence aux chanceux.

Maintenant, les gestionnaires sont en mode positif. Il n’y a plus d’avertissement, ou très peu, et le comité pense qu’il faut maintenir l’intérêt par des actions positives. Il semble que cela fonctionne bien pour eux.

Félicitations à toute l’équipe, aux travailleurs comme aux gestionnaires, de Longueuil Toyota.

 


Vous pouvez vous en servir...

Pour votre dialogue de sécurité
Pour vos rencontres de CSS
Pour votre tournée d'observation


 

 

Retour à la liste des nouvelles