Prendre en charge la santé et la sécurité, est-ce si important?

Actualités - Image d'intro
Nous sommes tous concernés par la santé et la sécurité dans nos milieux de travail. En effet, personne ne souhaite qu’un événement accidentel se produise, peu importe que les conséquences soient mineures, importantes ou bien dramatiques. Que vous travailliez dans un établissement de quelques employés ou dans une entreprise de plus grande envergure, la prise en charge du dossier Santé et sécurité du travail est non seulement importante, il est avantageux de la faire.

Mais qu’est-ce que la prise en charge? C’est le fait d’assumer une responsabilité. En tant qu’employeur, le fait d’avoir des employés vient nécessairement avec une grande responsabilité en ce qui a trait à leur santé, à leur sécurité et à leur intégrité physique. La Loi sur la santé et la sécurité du travail dit d’ailleurs que votre lieu de travail doit être équipé et aménagé de manière à assurer la protection des travailleurs. Elle exige aussi que l’organisation ainsi que les méthodes et les techniques utilisées pour accomplir une tâche soient sécuritaires et ne portent pas atteinte à la santé du travailleur. Et ce n’est que le début des obligations des employeurs dans la Loi!

Les avantages de prendre en charge le dossier Santé et sécurité sont principalement :

  • Réduction des risques d’accidents;
  • Diminution des pertes de temps et d’argent;
  • Rétention et bien-être du personnel;
  • Satisfaction des clients.

 

En abordant ce dossier qui peut être un peu intimidant pour le néophyte, vous vous rendrez compte que ça devient plus facile en procédant par étape. Et cela vous permettra également de gagner une certaine confiance qui pourra vous permettre d’accueillir des éléments comme la visite d’un inspecteur de la CNESST ou de votre mutuelle de prévention comme des opportunités d’amélioration plutôt qu’un mal nécessaire (ou pire encore!). Sans compter qu’un employeur qui connaît ses risques et démontre sa prise en charge à l’inspecteur part bien souvent en bien meilleure posture que quelqu’un qui n’en a aucune idée.

Bien sûr, la prise en charge exige du temps et apporte certaines dépenses, comme des achats ou des réparations d’équipement, des coûts d’entretien préventif, etc. Mais dites-vous bien que les accidents aussi comportent des coûts! Ils sont souvent plus importants que l’investissement requis pour la prise en charge et arrivent rarement quand vous l’avez décidé. Ces derniers sont difficiles à documenter et diversifiés : augmentation des cotisations à la CNESST, recrutement d’un employé temporaire ou permanent, frais administratifs reliés à la gestion des suivis de l’accident, perte de temps de production, délais supplémentaires, nouveaux employés moins expérimentés, perte de clientèle.

Un des défis est de réaliser que votre milieu de travail comporte des risques. Faire un travail tous les jours, pendant plusieurs années sur une base continue peut nous rendre moins sensible à certains risques. Et oui! Malheureusement, avec l’habitude vient le confort. Rappelez-vous votre premier emploi, il est fort à parier que vous n’étiez pas aussi sûr de vous que vous ne l’êtes présentement. Prendre conscience des risques auxquels font face ses employés tous les jours est la première étape de la prise en charge.

Si vous éprouvez de la difficulté à identifier des risques, posez-vous la question suivante : qu’est-ce qui pourrait causer une blessure ou un décès? Cet exercice difficile peut sembler épouvantable, mais dites-vous qu’il peut y avoir jusqu'à 4 décès annuellement dans le secteur automobile, sans compter tous les travailleurs blessés chaque année. Cette triste statistique est une réalité : oui des accidents arrivent et les enquêtes démontrent qu’ils sont évitables.

Dans les prochaines éditions de notre revue, nous vous donnerons des moyens concrets et simples de débuter la prise en charge de ce dossier au quotidien.

 

Les conséquences indirectes d’un accident

Reliées au travailleur


1er jour de l’accident
Transport

Reliées à la production


Perte de temps
Manque à gagner
Perte de performance
Travailleurs sympathisants
Surtemps
Arrêt de production
Pénalité de retard
Perte de clients
Détérioration du climat de travail
Détérioration de l'image de l’entreprise
Départ de travailleurs

Reliées au matériel


Dommages matériels
Réparations

Reliées à l'administration


Gestion CNESST, mutuelle
Enquête d'accident
Assignation temporaire
Formation d'un remplaçant
Frais de mutuelle
Secourisme

 

Retour à la liste des nouvelles