Prudence avec les ponts élévateurs

Prudence avec les ponts élévateurs

En mars 2021, deux travailleurs ont été blessés dans un accident chez un concessionnaire près de Montréal. Au moment où les travailleurs se trouvaient sous un camion cube soulevé par un pont élévateur à deux  colonnes, le véhicule a glissé des patins. L’arrière du camion est alors tombé et les travailleurs ont été coincés sous le véhicule. Les secours sont intervenus rapidement pour venir en aide aux blessés.

QUE S'EST-IL PASSÉ?

L'enquête et l'analyse de l’accident ont permis d’identifier quelques éléments ayant contribué à la chute du véhicule. Il a été déterminé que le véhicule a été secoué afin de vérifier la stabilité avant le premier soulèvement. Par contre, le véhicule a été descendu au sol puis soulevé une autre fois sans qu’une nouvelle vérification du positionnement des patins et de la stabilité soit faite. Il est probable que le véhicule se soit déplacé sur les patins du pont élévateur lorsque celui-ci a été descendu au sol puis soulevé de nouveau.

De plus, un autre élément pourrait avoir contribué à l’accident : l’absence des pièces de caoutchouc sur le pont élévateur. Il y avait des ouvertures au niveau des patins pour y fixer les pièces de caoutchouc, mais elles n’y étaient pas, accentuant ainsi le risque de glissement des patins.

De plus, le camion cube contenait une grande quantité de matériel et d’outillage. Peut-être que la charge élevée à l’arrière du camion a été un facteur aggravant, mais l’enquête et l’analyse n’ont pas permis de l’affirmer avec certitude. Tout porte à croire que l’accident est attribuable à unensemble de causes.

TROIS ÉLÉMENTS À SURVEILLER POUR UN LEVAGE SÉCURITAIRE

1. RESPECTE DE LA CAPACITÉ DU PONT ÉLÉVATEUR

S’assurer que le véhicule à soulever (incluant la charge si applicable) ne dépasse pas la capacité de levage du
pont élévateur. En cas de doute, utiliser un autre pont élévateur de plus grande capacité ou faire décharger le véhicule.

2. RESPECTER LES POINTS DE LEVAGE DU FABRICANT

Les véhicules n’ont évidemment pas tous les mêmes points de levage. Il est primordial de savoir où positionner les patins sous un véhicule. Les fabricants indiquent souvent les points de levage avec des marques ou des encoches sous les véhicules. Il est aussi possible de trouver cette information dans le manuel du propriétaire, les procédures du fabricant ou le guide de l’AutomotiveLift Institute (Vehicle Lifting Points Guide).

3.VÉRIFIER LA STABILITÉ

Avant chaque soulèvement d’un véhicule à la hauteur de travail, celui-ci devrait être levé légèrement (environ 15 à 30 centimètres) pour procéder à une vérifi cation de la stabilité. À cette hauteur, le travailleur doit exercer des poussées sur l’avant et l’arrière du véhicule pour le secouer. Si une instabilité est détectée, redescendre le véhicule au sol et recommencer le positionnement des patins du pont élévateur. Il faut ensuite soulever légèrement le véhicule de nouveau et refaire la vérifi cation de stabilité.

PÉRIODIQUEMENT

Faire l’inspection et les entretiens mineurs du pont élévateur selon la fréquence prescrite par le fabricant. Vous trouverez ces informations dans le manuel d’utilisateur. Vous pouvez également vous référer aux fi ches d’entretien préventif disponibles sur notre site internet. https://www.autoprevention.org/fr/themes-sst-details/lentretien-preventif

À CHAQUE ANNÉE

Faire réaliser une inspection approfondie et l’entretien préventif complet de tous vos ponts élévateurs par une fi rme spécialisée. 

Abonnez-vous à la revue 
Auto Prévention pour ne rien manquer.

Je m'abonne

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles

Articles liés