Quand CSS et cadenassage vont de pair

Actualités - Image d'intro
Au centre de répartition de Toyota Canada à Montréal, le maintien d’un comité de santé et de sécurité (CSS) fait partie des priorités de la direction. Le comité a été créé en 2016 et est composé de trois personnes : le chef d'équipe de département Steve Scanga et de deux techniciens, Bruno Pires et Paul Esquivel. La mise en place d’un programme de santé et de sécurité n’est pas compliquée. Il s’agit d’un travail de collaboration entre la direction et les employés sous la responsabilité d’un comité SST ou d'un employé à qui on a délégué la responsabilité de mener à terme un projet.

Depuis trois ans, quinze sessions de formation dont SIMDUT 2015, levage sécuritaire, enquête d’accident et contrôle des déversements ont été dispensées et plusieurs mesures de santé et de sécurité ont aussi été implantées avec l’implication de notre conseiller en prévention, André Deschamps.

IMPLANTER AISÉMENT UN PROGRAMME DE CADENASSAGE

Depuis le 13 janvier 2016, la maîtrise des énergies lors de l’entretien et la réparation d’équipements constitue une obligation légale relevant des articles 188.2 à 188.12 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail 1 . Un programme de cadenassage est une démarche structurée qui permet d’effectuer ces travaux en toute sécurité. Il consiste à identifier les risques de chaque équipement notamment toutes les sources d’énergie et à les contrôler en appliquant une méthode qui empêche la mise en marche inattendue d’un équipement.

En avril dernier, lors d’une session de coaching avec notre conseiller en prévention, sur le cadenassage, le comité SST a procédé à l’évaluation de trois équipements. Dans les semaines qui ont suivi, le comité a procédé à l’implantation de tous les équipements en utilisant les outils disponibles sur le site web d’Auto Prévention pour le programme de cadenassage. Pour entreprendre votre démarche, faites appel à nos experts en prévention. En plus, tous nos services sont gratuits!

 


Plusieurs accidents du travail surviennent lorsque des équipements sont en réparation ou en maintenance. Une intervention accidentelle de la part d’un collègue ou du travailleur est souvent à l’origine du démarrage de la machine.


 

Voici quelques exemples de mesures de sécurité et d’équipements cadenassés.

Quand CSS et cadenassage vont de pair

Quand CSS et cadenassage vont de pair

(1) En plus de se réunir tous les trois mois le CSS procède à une inspection de l’atelier une fois par mois. Le compte-rendu de chaque réunion du comité est affiché sur le babillard réservé à la sécurité au travail où chaque employé peut en prendre connaissance.
(2) Bien que les véhicules circulent à une vitesse maximale de 8 km/heure, ils arrivent au centre sans pneus d’hiver. La neige ou la pluie pouvant causer des dérapages, on a recouvert le sol de peinture antidérapante.
(3) On a d’abord procédé à l’inventaire de tout ce qui devait être cadenassé puis on a produit toutes les fiches de cadenassage expliquant les procédures à suivre. Tous les outils nécessaires pour cadenasser ont été achetés et déposés dans un petit coffre qui demeure accessible dans le bureau du directeur de service. Le comité SST a ensuite formé le personnel autorisé à réparer ou entretenir les équipements ainsi que les sous-traitants.
(4) Les 6 portes de garage ont d’abord été identifiées. En plus de s’assurer de fermer l’équipement, la zone est sécurisée par des cônes. La procédure de cadenassage est bien en vue.
(5) L’interrupteur du compresseur situé à l’extérieur de la salle où il est installé permet de le mettre hors service et de le cadenasser facilement sans avoir à entrer dans la salle.
(6) Le pont élévateur est cadenassé à l’aide d’un verrou pour disjoncteur avec cadenas à clé unique.
(7) Le cadenassage de la valve à air de la machine à pneus nécessite un couvre valve en plus d’un cadenas.


1 legisquebec.gouv.qc.ca/fr/showdoc/cr/S-2.1,%20r.%2013?langCont=fr#ga:l_xxi-gb:l_1_1-h1

Retour à la liste des nouvelles