Respecter ses obligations sans contrainte

Respecter ses obligations sans contrainte

Au Québec, tous les travailleurs et les employeurs doivent respecter les obligations prévues aux articles 49 et 51 de la Loi sur la santé et la sécurité au travail.

Cependant, la tâche peut parfois s’avérer ardue lorsqu’on débute ou encore lorsqu’on désire amorcer un changement de culture au sein d’une entreprise. Il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer et comment procéder aux changements, d’autant plus qu’il s’agit souvent d’un long processus et que les résultats escomptés peuvent tarder à se faire ressentir.

UN EMPLOYEUR SOUCIEUX DE SES OBLIGATIONS

Le Carrossier CarrXpert Jacques Lévesque Inc., une entreprise d’environ 30 employés située à Rimouski, s’est donné pour mission d’instaurer une culture de santé et de sécurité exemplaire. Tout a débuté en 2010 lorsque Mme Daisy Lévesque, contrôleure et copropriétaire, s’est vu confier la responsabilité de la santé et de la sécurité dans l’entreprise.

Plutôt que de contraindre les employés, Mme Lévesque a opté pour l’adhésion à la nouvelle culture par le plaisir, le partage de connaissances et l’implication. Par exemple, des activités ludiques participatives sous la thématique de la santé et de la sécurité ont été régulièrement mises sur pied (ex. : chercher l’erreur, quiz). De plus des thématiques annuelles de prévention sont mises de l’avant et on s’assure que 6 à 8 employés soient présents lors des rencontres du comité de santé et de sécurité. L’objectif poursuivi par ces différentes initiatives est simplement de faire en sorte que la gestion de la prévention soit perçue comme un outil de mobilisation vers une meilleure qualité de vie au travail plutôt qu’un inconvénient nuisant aux différentes façons de faire.

Le contremaître participe aussi à cette démarche. Son expérience comme peintre, apporte des arguments concrets pour conscientiser les travailleurs à l'application de méthodes de travail sécuritaires.


OBLIGATIONS DES EMPLOYEURS (Loi sur la santé et la sécurité du travail, art. 51)

  • Identifier, contrôler et éliminer les dangers pour les travailleurs
  • Doter les établissements d'équipements, d'outils et de méthodes de travail sécuritaires et s’assurer que le travailleur les utilise
  • Informer les travailleurs des risques liés à leur emploi
  • Donner aux travailleurs la formation nécessaire pour qu'ils travaillent de façon sécuritaire
  • Superviser le travail des employés et s’assurer que les normes de sécurité sont respectées
  • Offrir sur place des services de premiers soins
  • Établir un programme de prévention

Source : risquesdelesions.cnesst.gouv.qc.ca/Pages/obligations.aspx


DES TRAVAILLEURS QUI CONNAISSENT LEURS OBLIGATIONS

Vous le devinez, les efforts déployés par l’employeur en matière de santé et de sécurité ne sont pas restés vains. Au fil des années, un effet d'entraînement s'est créé. Les initiatives mises de l’avant ont reçu un accueil positif de l’ensemble des travailleurs. Ceux qui étaient réfractaires ont fini par quitter d’eux-mêmes l’entreprise, tandis que ceux qui sont restés ont adopté la nouvelle culture et l’ont transmis aux nouveaux employés.

Comment les travailleurs peuvent-ils répondre à leurs obligations?

Simplement en portant les équipements de protection individuelle requis, en respectant les règles de sécurité et en utilisant les bonnes méthodes de travail . L’engagement qu’ils démontrent lors des séances du comité SST ainsi que la participation active aux signalements de situations dangereuses et à la recherche de solutions constituent tous des moyens de répondre à ces obligations et d'améliorer les conditions et le climat de travail.


OBLIGATIONS DES TRAVAILLEURS (Loi sur la santé et la sécurité du travail, art. 49)

  • Prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité et celles de son entourage au travail.
  • Participer à l'identification et à l'élimination des risques au travail.
  • Prendre connaissance du programme de prévention.
  • Collaborer avec le comité de santé et de sécurité.
  • Se soumettre aux examens médicaux légalement exigés.

Source : risquesdelesions.cnesst.gouv.qc.ca/Pages/obligations.aspx



En résumé, la recette du succès est l’implication directe et soutenue de la direction dans la prise en charge de la santé et de la sécurité. Ceci amène les travailleurs à remplir leurs obligations également. Une bonne collaboration entre les deux parties permet le développement d’une véritable culture de santé et de sécurité. Par contre, comme Paris, cela ne se bâtit pas en un jour. Il faut simplement faire preuve d’un peu de persévérance et de patience, tout comme l’a fait Carrossier CarrXpert Jacques Lévesque Inc.

 


Voir aussi

PRENDRE EN CHARGE LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ, PAR OÙ COMMENCER?


PRIORISER LES MOYENS DE PRÉVENTION POUR UNE MEILLEURE EFFICACITÉ


UNE GESTIONNAIRE AGUERRIE: LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU QUOTIDIEN C'EST POSSIBLE!


PRENDRE EN CHARGE LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ, EST-CE SI IMPORTANT?


 

 

Retour à la liste des nouvelles