Se déculotter l’été, est-ce une bonne idée?

Se déculotter l’été, est-ce une bonne idée?

Chaque année, avec l’arrivée de la belle saison et des températures qui se réchauffent, la tentation de s'habiller plus légèrement au travail grandit. Et comme un rituel, la même question revient : Puis-je porter le bermuda au travail?

Quand la température et l’humidité s’installent, les travailleurs cherchent des façons de se rafraîchir mais troquer le pantalon pour le bermuda n’est pas une bonne idée.! Pourquoi? Parce que les risques de projections, de brûlures, de coupures que ce soit en mécanique, en esthétique, en carrosserie, en entrepôt, etc. sont toujours présents sur les lieux de travail. 

Les obligations de l'employeur

L’employeur doit prendre des mesures de prévention nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique du travailleur tel que défini dans l’article 51 de la loi sur la santé et sécurité du travail[1]

Il doit notamment : 
  • utiliser les méthodes et techniques visant à identifier, contrôler et éliminer les risques pouvant affecter la santé et la sécurité du travailleur;
Tout le personnel de l’entreprise et les autres personnes qui auraient à circuler dans les zones à risques doivent se conformer à ces exigences, c’est-à-dire de porter des pantalons longs. L’entreprise doit s’assurer de la mise en place et la de permanence de ces règles pour tous.
 

Mais qu’en est-il des manches courtes?

Dans les ateliers, les manches longues sont toujours préférables. Si toutefois les conditions climatiques et une analyse de risque des tâches à effectuer justifie de pouvoir travailler en manches courtes, nous n’y voyons pas de contre-indication. Il serait alors judicieux d’avoir un haut à manches longues à portée de main, advenant le besoin d’effectuer une tâche qui n’était pas comprise dans l’analyse de risque. 

[1] S-2.1 Loi sur la Santé et Sécurité du travail

 

Voir aussi

 

 

 

 

 

Retour à la liste des nouvelles