Comment organiser un comité de santé et de sécurité efficace

Actualités - Image d'intro
À l’occasion d’une réunion du comité de santé et de sécurité de Hamel BMW de Blainville, on note la présence de Chantal Forget, contrôleure, Henri Paul Fillion, conseiller en prévention d’Auto Prévention, François Dion, directeur du service, Patrick Gagnon, mécanicien, Thérèse Bannon, commis aux pièces et Frédéric Savard, mécanicien.

L’expérience montre qu’une entreprise qui se dote d’un comité de santé et de sécurité efficace réduit grandement les risques de blessures et de maladies reliées au travail. Regroupant des représentants des employés et de la direction qui travaillent ensemble dans un esprit de collaboration et un climat de confiance, un comité efficace est un atout précieux pour une entreprise et le meilleur instrument de prise en charge par le milieu de travail.

Ses principales fonctions

  • Identifier les risques reliés à la santé et à la sécurité du personnel.
  • Déterminer et mettre en place des moyens pour éliminer et contrôler ces risques.
  • Choisir les équipements de protection individuelle requis.
  • Élaborer des fiches d’actions spécifiques.
  • Enquêter sur les accidents qui se produisent au travail et émettre des recommandations pour éviter qu’ils se répètent.
  • Former et informer le personnel actuel et les nouveaux travailleurs sur tous les aspects de la santé et de la sécurité au travail.

 

Les clés d’un comité efficace

1. Un mandat clair et le soutien de la direction

La direction doit clairement montrer à tout le personnel l’importance qu’elle accorde au comité pour maintenir un environnement de travail sain et sécuritaire. En démontrant son engagement, elle s’assure d’obtenir la collaboration de tous pour appuyer les efforts de prévention du comité.

2. Le nombre de membres

Il devrait regrouper un ou des représentants de l’employeur et au moins autant de représentants des travailleurs de chacun des services de l’entreprise.

3. Le choix des membres

Pour assurer la crédibilité du comité, employeur et travailleurs doivent désigner leurs membres. Le comité sera plus efficace si les représentants de l’employeur ont suffisamment de pouvoir décisionnel pour régler rapidement les sujets abordés.

4. Des membres intéressés

Les représentants désignés doivent se montrer intéressés par la prévention et convaincus de sa nécessité.

5. La formation des membres

Pour bien remplir leur rôle, les membres du comité ont besoin d’acquérir des connaissances générales sur la santé et la sécurité au travail et des méthodes de travail efficaces.

6. Des responsabilités partagées

Un partage équitable des responsabilités au sein du comité réduira les frustrations en évitant que les mêmes personnes fassent toujours tout.

7. La concertation des membres

L’objectif étant de bien identifier les risques et surtout de les éliminer, les membres du comité doivent faire preuve d’imagination et d’ouverture d’esprit pour trouver des solutions pratiques et efficaces sans pour autant faire de compromis sur la santé et la sécurité du travail.

8. L’application des décisions

C’est l’employeur ou son représentant qui doit s’assurer de l’application des décisions en matière de santé et de sécurité au travail.

 

Retour à la liste des nouvelles