Prévenir les chutes en hiver

Prévenir les chutes en hiver

Dans le secteur des services automobiles, près d’un accident sur quatre est une chute ou un trébuchement, ce qui représente plus de 500 travailleurs blessés chaque année. Bon nombre d’accidents surviennent en hiver lors des déplacements sur des surfaces glacées dans les stationnements et les voies d’accès menant aux bâtiments. Les conséquences sont nombreuses : entorse, fracture, commotion cérébrale, etc.

ÇA TOMBE SOUS LE SENS

Une chute sur une surface glissante ne prend qu'une seconde mais ses conséquences peuvent durer toute une vie! La bonne nouvelle est que nous pouvons éviter ces accidents en appliquant des mesures de prévention simples et efficaces. Le bon entretien de la cour extérieure et des voies d'accès aux bâtiments est essentiel.


L’hiver dernier, Julie est tombée sur la glace dans le stationnement de son entreprise. Elle s’est blessée au bras et il s’est écoulé plusieurs mois avant que les douleurs ne disparaissent complètement.


AVANT LE DÉBUT DE L’HIVER :

Il est important de rencontrer son entreprise de déneigement pour s’assurer que les travaux seront faits correctement (endroits à déneiger en priorité, plage horaire idéale pour nettoyer la cour, etc.)

  • Désigner une ou des personnes responsables pour déneiger le devant des portes et les endroits où les gens doivent circuler et que la machinerie lourde ne peut déblayer.
  • Il faudra également prévoir des pelles et des bacs contenant des produits déglaçants et des abrasifs pour l’entretien des voies d’accès.
  • Corriger les situations problématiques (ex : gouttière endommagée, pavé cassé, mauvais drainage).

BIEN SE CHAUSSER POUR L’HIVER !

Tout comme pour les pneus d’hiver, quand vient le temps de choisir des chaussures de sécurité ou des chaussures conventionnelles adaptées aux conditions hivernales, rendezvous dans un magasin spécialisé qui offre plusieurs marques et modèles.

Voici quelques critères importants à considérer pour choisir un modèle offrant des propriétés antidérapantes :

1. Le matériau de la semelle

Choisir une semelle en caoutchouc souple de faible densité pour une meilleure adhérence par temps froid (semelle molle et pliable relativement facilement).

2. Le dessin de la semelle

Opter pour une semelle offrant une surface de contact au sol de 50 à 60 %. Les sillons doivent être suffisamment profonds pour favoriser l’évacuation de la neige.

3. Le talon

Les chaussures à talon chanfreiné (à angle) sont plus effi caces sur les surfaces glissantes.

Aucune chaussure ne résiste parfaitement au glissement dans toutes les situations. Pour cette raison, nous vous recommandons l’utilisation de crampons amovibles, faciles à installer pour circuler sur des surfaces très glacées. Il faudra bien sûr retirer les crampons pour conduire ou circuler à l’intérieur puisqu’ils pourraient devenir dangereux.

L’idéal serait d’éviter de marcher sur des surfaces très glacées en empruntant un autre trajet. Comme ce n’est pas toujours possible, la prudence est de mise surtout si vous n’avez pas vos crampons. Faire des plus petits pas, écarter légèrement les jambes et pointer les pieds vers l’extérieur sont toutes des stratégies efficaces que les pingouins ont comprises depuis bien longtemps!

UTILISER LE BON PRODUIT AU BON MOMENT EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE

 

Abonnez-vous à la revue 
Auto Prévention pour ne rien manquer.

Je m'abonne

voir aussi

Déneigement, chutes et blessures


LES ESSAIS ROUTIERS, ÇA MANGE QUOI EN HIVER?


DES PLANCHERS SOUS SURVEILLANCE POUR ÉVITER DE GLISSER ET DE TRÉBUCHER


REGARDEZ OÙ VOUS METTEZ LES PIEDS!


GLISSER OU TRÉBUCHER… SEREZ-VOUS LE PROCHAIN ?

Retour à la liste des nouvelles

Articles liés