Recycleurs de pièces : Vider l'essence d'un réservoir sans flamber

Actualités - Image d'intro
L’essence est hautement inflammable. Avec un point d’éclair de -40°C, un déversement de quelques gouttes peut produire suffisamment de vapeurs pour causer un début d’incendie. De plus, les vapeurs de l’essence sont plus lourdes que l’air et peuvent s’accumuler dans les cavités du plancher.

Pour travailler en toute sécurité, il faut donc :

  • éviter toute étincelle;
  • aérer et ventiler les lieux adéquatement;
  • empêcher la dispersion des vapeurs d’essence.

 

À L’INTÉRIEUR AVEC UNE VENTILATION ADÉQUATE OU SINON, BAIE DE VIDANGE À L’EXTÉRIEUR

  • Ventilation au taux de 4 changements d’air à l’heure fonctionnant en tout temps (préférablement interrelié à l’éclairage).
  • Bouches d’entrées et de sorties d’air situées à moins de 30cm (12 po) du sol pour une ventilation balayant le sol.

 

Sinon, la vidange et l’enlèvement du réservoir doivent se faire à l’extérieur ou sous un abri sans mur.

L’absence de fosses et de caniveaux

Comme les vapeurs d’essence sont plus lourdes que l’air, le lieu de transvasement doit être exempt de toute cavité dans le sol, comme une fosse de réparation ou un caniveau.

Lorsqu’il doit malgré tout y avoir des équipements sous le niveau du sol, comme la pompe submersible, ceux-ci doivent être antidéflagrants (classe I zone 1).

Outils électriques approuvés

Les baladeuses et les outils électriques ou à batteries utilisées dans la zone de travail doivent être antidéflagrants (classe I zone 2).

Recycleurs de pièces : Vider l'essence d'un réservoir sans flamber

 

LA MÉTHODE DE TRAVAIL

Enfin, il est essentiel d’implanter une bonne méthode de travail pour diminuer les risques. Il faut la développer en tenant compte des particularités de l’entreprise, mais elle doit au minimum considérer les points suivants.

Recycleurs de pièces : Vider l'essence d'un réservoir sans flamber

 

Retour à la liste des nouvelles