Les ponts élévateurs en ciseau... Merveilleux... mais attention !

Actualités - Image d'intro
Ils sont relativement légers, économiques, facilement déplaçables et ils permettent d’élever le plan de travail à la bonne hauteur. Bref, ce sont de merveilleux équipements dont personne ne veut plus se passer.

Comme ils sont petits et pas conçus pour travailler sous le véhicule, on ne s’en méfie pas. Malheureusement, comme tout équipement de levage, ils présentent des dangers. Il faut donc appliquer de bonnes méthodes de travail, puis les inspecter régulièrement et en faire un bon entretien préventif.

La méthode de levage sécuritaire

La méthode sécuritaire est tout aussi importante que pour les autres ponts élévateurs. Comme ces ponts sont mobiles, il faut ajouter quelques précautions supplémentaires.

1. Respectez la capacité du pont élévateur.

2. Assurez-vous de la stabilité du plancher à l’endroit où est le pont élévateur.
Le plancher doit être de niveau pour que le pont s’appuie solidement sur ses quatre pattes et ne cherche pas à glisser. Des trous ou des rails de redressement peuvent aussi rendre le pont instable.

3. Positionnez le véhicule selon son centre de gravité.
Il est très important de placer le véhicule du bon sens, jamais à reculons !
À l’arrière, le pont élévateur en ciseau porte sur des rouleaux ; ces appuis sont donc mobiles. Lorsqu’on place le véhicule à reculons, c’est le centre de gravité du véhicule qui se trouve presque au-dessus des points d’appui mobiles et non des points d’appui fixes. Il ne manque plus grand-chose pour que ces points d’appui bougent et que le véhicule bascule.

4. Repérez les points de levage.
Pour certains ponts élévateurs, c’est l’ensemble de la coque du véhicule qui prend appui sur le pont ; assurezvous alors que le véhicule est stable et ne peut vaciller. Dans d’autres cas (photo à droite), l’appui se fait sur des patins ; ceux-ci doivent être placés aux points de levage. Consultez le manuel du propriétaire ou les guides de référence spécialisés pour trouver les points de levage et assurez-vous qu’ils sont en bon état, libres de rouille, de glace, de graisse…

5. Vérifiez la stabilité du véhicule.
Levez le véhicule d’environ 30 cm (12 po) et exercez des poussées latérales et avant-arrière sur deux coins du véhicule. En cas d’instabilité, descendez et repositionnez le véhicule, le pont élévateur ou les patins.

6. Surveillez le levage. Assurez-vous que l’anti-chute est fonctionnel.
Lors du levage, il faut entendre l’enclenchement des loquets de verrouillage régulièrement. Les systèmes anti-chutes varient selon le modèle, mais règle générale, si ça ne clique pas, ça ne fonctionne pas…

7. À chaque fois que vous levez le véhicule, vérifiez soigneusement la position du pont élévateur.
Celui-ci se déplace légèrement à chaque fois que le véhicule est monté puis descendu au sol. Après deux ou trois levages, le pont peut donc s’être déplacé juste assez pour que le véhicule soit instable. Alors pour éviter les chutes, vérifiez à chaque fois la position du véhicule et du pont élévateur en ciseau.

Ce dernier point s’applique à tous, mais il est particulièrement important en carrosserie où le véhicule reste longtemps dans la même baie de travail et est souvent changé de hauteur selon les travaux.

 

Les ponts élévateurs en ciseau... Merveilleux... mais attention !

Pour que le véhicule soit stable, il faut choisir les bons patins et les placer vis-à-vis les points d’appui du véhicule tels qu’identifiés dans le manuel du fabricant. Il existe des patins de différentes hauteurs (photo de droite) et des patins ajustables pour assurer un appui stable. Utilisez toujours des patins approuvés par le fabricant du pont élévateur.


Les ponts élévateurs en ciseau... Merveilleux... mais attention !

En installant le pont dans une fosse, on facilite l’approche du véhicule, même lorsque la garde au sol est faible. On diminue aussi les risques de déplacement du pont élévateur.


 

Les inspecter régulièrement, c’est essentiel

En plus d’en faire une rapide inspection visuelle avant chaque levage, on recommande aussi de planifier une inspection plus approfondie à toutes les semaines. Les points à vérifier varient selon le modèle et sont inscrits dans le manuel du pont élévateur. Dans tous les cas, il faut vérifier au moins les points suivants :

  • L’état du sol
    Selon le cas, nettoyer le puits, les rails de roulement, etc.
  • Le dispositif anti-chute
    Le nettoyer, vérifier son fonctionnement, lubrifier et réparer au besoin.
  • Les chevilles des différentes articulations
    Les nettoyer et les lubrifier au besoin, conformément aux recommandations du fabricant.
  • Le système de levage
    Selon qu’il fonctionne à l’air comprimé ou à l’électricité, vérifier l’état des boyaux, des raccords ou du cordon d’alimentation.

 

En faire l’entretien préventif, c’est tout aussi important !

Le manuel du pont élévateur doit être votre manuel de référence. Vous y trouverez la liste de tous les éléments qui doivent être entretenus régulièrement ainsi que les fréquences d’entretien typiquement recommandées.

En plus de faire l’entretien préventif régulier de ces ponts élévateurs, nous vous recommandons fortement de faire faire un entretien annuel complet par une firme spécialisée ou par un technicien spécifiquement formé sur l’entretien des ponts élévateurs. Il y va de votre sécurité !

De plus, ne modifiez jamais un équipement de levage et cadenassez immédiatement tout équipement dangereux.

Pour plus d’informations, consultez notre site internet, et particulièrement la fiche technique L’entretien préventif des ponts élévateurs. Vous y trouverez quelques explications ainsi qu’un tableau pour planifier l’entretien.

Les ponts élévateurs en ciseau... Merveilleux... mais attention !

Sur la colonne du centre, on aperçoit le mécanisme anti-chute. Celui-ci doit être inspecté régulièrement, puis lubrifié et entretenu selon les recommandations du fabricant.


 

Une formation importante pour lever en toute sécurité

Nos conseillers peuvent vous donner une session de formation (avec un volet pratique) sur le levage sécuritaire de véhicules. Contactez-nous sans tarder au 800 363-2344.

 

Retour à la liste des nouvelles