Votre meilleur allié 
en santé et en sécurité 
Du travail

Nous sommes vos experts en prévention
dans l’industrie des services automobiles

Affronter la chaleur accablante

Affronter la chaleur accablante

Généralement notre corps tente par lui-même de réguler sa température qui doit toujours demeurer autour de 37°C. En lui-même, le corps est une petite fournaise et dégage de la chaleur, surtout lorsqu’on travaille. Par temps chaud, le corps doit donc réussir à perdre de la chaleur et éviter l’échauffement.

C’est surtout par la transpiration que le corps se rafraîchit. Plusieurs facteurs peuvent influencer la vitesse à laquelle il peut se refroidir : la température, l’humidité et les vêtements (surtout leur imperméabilité). En plus de la température, plusieurs éléments peuvent contribuer à réchauffer le corps comme le moteur des véhicules.

EFFETS DE LA CHALEUR SUR LA SANTÉ

On note certains effets physiologiques et d’autres sur le comportement de la personne exposée :

  • maux de tête, fatigue excessive et épuisement;
  • très grande soif;
  • diminution du besoin d’uriner;
  • concentration plus difficile;
  • peau sèche : lorsqu’on pince la peau du dos de la main, elle reste marquée pendant quelques secondes.

Lorsque l’on pousse à l’excès, le corps se déshydrate complètement. Il s’agit du coup de chaleur. On observe alors ces signes selon la gravité de l’état :

  • transpiration super-abondante ou même, dans les cas extrêmes, absence de transpiration;
  • pouls et respiration rapides (comme un chien qui halète);
  • convulsions;
  • perte de conscience.

Le coup de chaleur est très sérieux et peut même causer la mort.

COMMENT BIEN SE PRÉPARER

Buvez régulièrement et beaucoup… même si vous ne ressentez pas la soif 
Par temps chaud, l’eau s’évapore par la transpiration; il faut donc la remplacer.
Attention : évitez l’eau trop froide, car on a alors tendance à moins boire. Or, c’est la quantité qui compte. Combien? Tout dépend de la température et de l’effort, mais on parle de 2 à 3 L d’eau par jour.

Évitez l’exposition au soleil.

Prenez souvent des pauses.
Lorsque la température monte au-dessus de 25°C pour les travaux lourds ou de 30°C pour toutes les tâches, prenez une pause de 5-10 minutes par heure. Pour en maximiser les effets, prenez cette pause dans un endroit frais et continuez de vous hydrater.

Recherchez la climatisation et le vent.
Oui l’air frais a ses avantages. Si vous le pouvez, travaillez à l’air climatisé. De plus, installez des ventilateurs près du poste de travail, afin de favoriser la transpiration.

Si possible, réservez les activités intenses l’avant-midi.

COMMENT INTERVENIR EN CAS D'URGENCE

Si un de vos collègues manifeste des signes avant-coureurs du coup de chaleur, amenez-le se reposer à l’air frais.

  • Invitez-le à s’asseoir, à enlever ses survêtements et ses équipements de protection personnelle et à continuer de se désaltérer.

Si un de vos collègues subit un coup de chaleur, il s’agit d’une urgence médicale. Composez donc le 911! En attendant les secours :

  • Amenez la personne à l’air frais.
  • Retirez-lui ses vêtements.
  • Mouillez sa peau et ses vêtements avec de l’eau fraîche (pas trop froide). L’idéal est une serviette humide, surtout pour le visage.
  • Donnez un peu d’eau si la personne vous le demande, mais ne la forcez surtout pas à boire.
  • Surveillez la personne jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

 

RÉFÉRENCES
https://www.medisite.fr/carnet-de-sante-huit-astuces-pour-lutter-contre-la-chaleur.1805.113.html
https://www.cchst.ca/oshanswers/phys_agents/heat_health.html
https://www.csst.qc.ca/prevention/theme/coup_chaleur/Pages/coup-de-chaleur.aspx

Articles reliés


Ne prenez pas de risques en travaillant par temps chaud!


Masques et chaleur font-ils bon ménage?


FORMATIONS EN GESTION
DE LA PRÉVENTION


DEMANDEZ CONSEIL
À UN EXPERT

Retour aux thèmes