Identification et analyse des risques

Identification et analyse des risques

Depuis le 6 avril 2022, toutes les entreprises doivent procéder à l’identification et l’analyse des risques à la santé et à la sécurité du travail avec la collaboration d’un représentant des travailleurs (agent de liaison en santé et en sécurité ou représentant en santé et en sécurité) conformément au régime intérimaire de la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail.

Avant de débuter l’identification des risques, il est nécessaire de bien comprendre la démarche et ce qu’elle implique.

Identification des risques

Qu’est-ce qu’un risque?

Le risque en milieu de travail se définit comme l’éventualité d’un contact entre le travailleur et un danger auquel il est exposé.

Les risques se classent en 6 grandes catégories: 

  1. Risques chimiques (matières dangereuses, gaz, fumées, brouillards, etc.)
  2. Risques physiques (bruit, vibration, électricité, froid, chaud, rayonnement, etc.)
  3. Risques biologiques (matières infectieuses, moisissures, insectes, animaux, etc.)
  4. Risques ergonomiques (posture contraignante, effort excessif, mouvements répétitifs, etc.)
  5. Risques liés à la sécurité (chute, heurt, coincement, incendie, etc.)
  6. Risques psychosociaux (charge de travail, harcèlement, clientèle difficile, conflit, etc.)

 

Pourquoi identifier les risques?

L’identification des risques constitue le point de départ pour bien structurer les activités de prévention en santé et en sécurité du travail. Une fois les risques identifiés, il restera à les prioriser puis à mettre en place des correctifs pour éliminer les dangers.  

Qu’est-ce qu’une identification des risques?

L’identification des risques est un processus ou une méthode qui permet de repérer les risques susceptibles d’être présents dans l’établissement et de les associer aux endroits où ils peuvent être retrouvés. Il existe plusieurs méthodes pour identifier les risques. Nous en parlons plus bas.

Qui doit participer à l’identification des risques?

Participants et rôles

 

Comment identifier les risques? 

Étape 1 - Connaître le contexte de l’entreprise

Les personnes impliquées dans la démarche d’identification de risques doivent s’informer des situations à risque pour la santé et la sécurité des travailleurs dans leur établissement et dans le secteur des services automobiles. 

Quelques sources d’information dans l’établissement

  • Rapports d’inspections périodiques de votre entreprise (ex : Fiche d’observation de conformité annuelle - Document vierge)
  • Registre d’accidents, d’incidents et de premiers secours de l'entreprise (Document vierge)
  • Les commentaires, les plaintes, les suggestions des travailleurs et des superviseurs et du comité de santé et de sécurité
  • Les rapports de visite de la CNESST
  • Les rapports d’entretien des équipements, etc.
     

Quelques sources d’information dans le secteur des services automobiles

Statistiques 
Principales causes de lésions dans l’industrie des services automobiles

Rapports d’analyses de profession (à venir)

Étape 2 - Choisir la méthode d’identification des risques

Les risques peuvent s’évaluer par différentes méthodes:

  1. Par lieu 
  2. Par tâche 
  3. Par poste de travail
  4. Par équipement 
  5. Par matériel 

Conseils pour choisir votre méthode d’identification des risques

Étape 3 - Dresser la liste de lieux, tâches, postes de travail, équipements, matériel

Pour dresser rapidement une liste de lieux, tâches, postes de travail, équipements, matériel, selon la méthode choisie, il peut être nécessaire de se référer à certaines sources d’information administratives.

Exemples de sources d’information utiles

L’identification de risques doit également inclure les activités qui ne sont pas accomplies sur une base régulière ou celles qui dérogent des tâches de travail habituelles. On peut penser à des activités de déneigement, d’entretien du bâtiment, d’entretien des équipements, de transport occasionnel, de procédure d’urgence, etc.

Étape 4 - Questionner chaque item de la liste

Chaque élément de la liste doit être questionné à partir des Questions par type de risques proposées par la CNESST dans le document intitulé Outil d’identification des risques.

Pour y arriver, il faut visualiser le travailleur dans la réalisation de ses activités de travail et, au besoin, observer les tâches effectuées ou questionner les personnes qui exécutent régulièrement l’activité de travail. Cet exercice doit se faire sur la base de la méthode d’identification de risques choisie soit par lieu, par tâche, par poste de travail, par équipement ou par matériel. 

Vous pouvez utiliser les exemples disponibles à l’Aide-mémoire à l’identification et l’analyse de risques afin de dresser une liste complète des risques présents dans votre milieu de travail.

Ci-dessous des exemples d’exercices d’identification de risques tirés des activités du secteur des services automobiles.

Instructions : 

Méthode Exemples d'exercice d'identification de risques
Par lieu Salle de montre
Par tâche Remorquer des véhicules légers
Par poste de travail     Livreur de pièces d’automobiles
Par équipement Machine à souder
Par matériel Pneus/roues

Étape 5 - Inscrire les risques identifiés dans une grille

À l’aide du Modèle de grille à imprimer de la CNESST, inscrire les risques identifiés en prenant soin d’apporter une description pour chacun.

Après le régime intérimaire, le tableau devra être complété dans son ensemble pour les sections correction et contrôle.

 


Analyse des risques

Les entreprises de 20 travailleurs et plus ont maintenant l’obligation de procéder à une analyse de risques ayant pour but de les prioriser. Il est recommandé d’établir 3 niveaux de priorités. 

Priorité 1

  • Cibles de tolérance zéro de la CNESST 
  • Principaux risques découlant d’une obligation légale ou réglementaire 

Priorité 2

  • Risques jugés d’importance pour votre entreprise
  • Risques les plus indemnisés 

Priorité 3

  • Tous les autres risques

NOTE : Les risques de priorité 1 doivent être corrigés et contrôlés dans les plus brefs délais

Liste des risques par priorité

Priorité 1

Cibles de tolérance zéro de la CNESST en lien avec le secteur des services automobiles

 

Principaux risques découlant d’une obligation légale ou réglementaire en lien avec le secteur des services automobiles

Priorité 2

Risques jugés d’importance dans votre entreprise :

  • Inventorier les risques particuliers à votre entreprise à partir des sources d’information de votre établissement tel que suggéré à l’étape 1 (connaître le contexte de l’entreprise).

  • Sélectionner en priorité 2 les risques ayant un potentiel élevé de gravité (décès, amputation, handicap permanent) et de probabilité (fréquence et durée d’exposition).

Risques les plus indemnisés en lien avec le secteur des services automobiles

Priorité 3

Tous les autres risques qui ne sont pas inscrits en priorité 1 ou priorité 2 sont considérés comme des priorités 3.

Quelques exemples

  • Contact avec des objets souillés de matières biologiques dans les véhicules à nettoyer
  • Exposition à la chaleur accablante
  • Exposition à de l’incivilité
  • Coup de fouet d’un boyau d’air comprimé
  • Exposition à la violence de la part de la clientèle

Articles reliés

UN VENT DE CHANGEMENT SUR LA SANTÉ SÉCURITÉ AU QUÉBEC


FORMATIONS EN GESTION
DE LA PRÉVENTION


DEMANDEZ CONSEIL
À UN EXPERT

Retour aux thèmes